Château de la Rabatelière


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Elayne et Valnor de Lande Morte vous souhaitent la bienvenue en la Rabatelière
Attention danger ! En entrant, méfiez-vous des Ponettes Roses !

Partagez | 
 

 un prisonnier en fuite

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: un prisonnier en fuite   Ven 18 Fév - 12:33

Hugues avait enfin résussi à sortir de prison. Mais ses ennuis avec la maire de Sarlat 'était pas finis. Des gardes le traquaient, il ne savait où aller.

Caché das la forêt, à bout de force, il repensa a sa cousine Elaine. Peut-être accepterait-elle de l'aider. Hugues pris la direction de la Rabatelière, chemin qu'il connaissait bien.

Arrivé devant le chateau, il s'écroula. Ne pouvant même pas frapper à la lourde porte ni appeler à l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Jehan
Gens de maison
avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: un prisonnier en fuite   Dim 20 Fév - 2:18

- Bon ! Moi je veux bien t'accompagner mais seulement si je peux aller voir mes collets.

Et bien sûr Manon avait refusé, prétextant que les premières herbes n'attendaient pas. Comme si on ne pouvait pas vivre sans herbes ! Berk ! Parlez plutôt à Jehan d'un bon lapereau grillé qui aurait mangé ces tendres herbes. Là, il comprenait. Car les herbes, c'était bon pour les animaux pas pour les chevaliers comme lui. Pourtant Manon avait insisté, et surtout Nanoue la gouvernante avait recommandé au "chevalier" Jehan de protéger la jeune fille pendant sa cueillette. C'est qu'en cette fin de février, alors que la campagne sortait à peine de l'hiver, une jeune fille n'était pas forcément en sécurité. Il traînait sur les routes des malandrins en quête de toutes sortes de nourriture et pas seulement celles en rapport avec le ventre.

Et voilà comment Jehan s'était retrouvé, bien malgré lui, à accompagner une jeune servante et à supporter les quolibets des gardes. Ils ne payeraient rien pour attendre ceux-là ! Quand il ramènerait ses lièvres ou lapereaux, il se débrouillerait pour les faire baver d'envie. Et pendant ce temps, Manon, toute heureuse de sortir des cuisines, lui expliquait ce que Nanoue comptait faire des herbes nouvelles : une salade variée, ou bien une omelette ou encore du jus adouci avec des carottes. Pour que ses maîtres profitent de tous les bienfaits de la nature. Bref, un sujet qui ennuyait fortement Jehan. Il soupira. Quelle corvée ! Puis il siffla Luna.

Luna, la louve d'Elayne, ne quittait plus le jeune garçon, surtout depuis que sa maîtresse passait le plus clair de son temps en le Palais de Périgueux. Jehan ne comprenait pas pourquoi sa Dame préférée fuyait ainsi la Rabatelière. Etait-ce la présence de Pârys, son enfant ou celle des filles du Comte, Mahaut et Orkaange ? Il faut dire que l'un comme les deux autres étaient difficilement supportables. Le bébé hurlait toute la journée, et les bâtardes tout autant, mais pour d'autres raisons. Disputes incessantes, courses de poneys, vols de bouteilles, poursuites de poules, elles avaient de quoi s'occuper en hurlant. Finalement, Elayne était mieux à Périgueux. Pourtant un peu d'autorité n'aurait pas fait de mal en ce château même si Nanoue le dirigeait d'une main ferme. Mais elle vieillissait la nourrice d'Elayne.

Soupir de Jehan. Finalement, ce n'était pas si mal d'aller cueillir des herbes. Au moins, il allait profiter du silence de la campagne.

Ils venaient de franchir l'enceinte du château. Luna, comme à son habitude, se mit à vagabonder. Avec l'hiver, il était rare qu'elle aussi puisse se promener à l'extérieur. Et en cette belle journée, les odeurs étaient exquises. Elle galopait en humant l'herbe, quand soudain elle stoppa et se mit à grogner. Jehan, aussitôt en alerte, arrêta Manon, dégaina son épée et s'avança vers Luna qui grognait de plus en plus fort. Il aperçut alors un homme à terre. Etait-ce une feinte ? Il fallait s'attendre à tout.


- Luna, tiens-le en respect !

Puis s'adressant à l'homme :


- Ma louve vous sautera dessus si vous faites le moindre mouvement. Et vous pouvez me croire qu'elle ne vous lâchera pas. Qui êtes-vous ? Que faites-vous par ici ? Ce sont les terres du Comte d'Aubeterre et nul ne peut y pénétrer sans son accord.


Jehan faisait le fier mais il ne l'était pas particulièrement. Les hommes d'armes du château lui avaient raconté tant d'histoires de batailles, de guerres, qu'il se demandait s'il n'était pas en présence d'un malandrin qui feintait l'épuisement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un prisonnier en fuite   Dim 20 Fév - 22:10

Hugues avait cru entendre une voix, mais ce n'était sans doute qu'un rève. Il se voyait déjà dans l'au delà quand un grognement familier lui vint aux orreilles.

Ce grognement était celui d'un loup. Dans sa plus tendre enfance Hugues se souvenait avoir été en contact avec ses animaux que l'on dit sauvages mais qui en réalité sont les meilleurs amis de l'homme.

Il tendit la main en essayant de se relever mais s'écroula innanimé.



Revenir en haut Aller en bas
Manon
Gens de maison
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: un prisonnier en fuite   Mar 15 Mar - 21:42

Comme d'habitude Jehan avait grogné. Comme d'habitude Jehan avait négocié. Mais comme d'habitude Jehan avait capitulé et avait suivi Manon pour aller chercher des herbes.

Manon adorait sortir hors des enceintes du château, accompagnée de Jehan et de Luna. Jehan était drôle et bavard. Il avait toujours des histoires de chevalier à lui offrir, même s'il se vantait beaucoup. De son côté, Manon lui donnait les dernières nouvelles des cuisines et des servantes. Celle qui s'était fait rabrouer par Nanoue ou celle qui s'était fait chahuter par les soldats. Ou encore celle aux amours déçues ou celle à la paresse légendaire. Ces échanges, Manon les adorait. Elle aimait aussi particulièrement Luna qui vagabondait dans les hautes herbes et courait après des lapins invisibles. Et puis Jehan était gentil avec elle et surtout respectueux. Pas comme tous ces rustres de soldats. Il était gentil et respectueux mais bien trop jeune à son goût. Il était comme un frère en quelque sorte. Car le regard de la jeune fille était tourné vers un homme plus mûr, bien plus mûr : le Vicomte Matpel de Verteuil. Malheureusement, le Vicomte était fiancé à une des filles du Comte Valnor. Manon soupira. Et elle, elle n'était qu'une simple servante en charge de la surveillance du fils du Comte.

Soudain Luna se mit à grogner. Jehan, aussitôt en alerte, arrêta Manon, dégaina son épée et s'avança vers Luna qui grognait de plus en plus fort. Manon se mit à trembler. Un homme était à terre. Il tendit la main, essaya de se relever mais s'écroula inanimé. Luna avait cessé de grogner pour gémir à ses côtés. Surpris, les deux jeunes gens se regardèrent.


- On pourrait peut-être le ramener au château ? Il a l'air inoffensif.


Manon avait émis cette hypothèse d'une toute petite voix. Jehan réfléchit quelques secondes, puis constatant que la louve n'était plus sur la défensive, prit la décision de suivre le conseil de sa compagne. Il lui demanda donc d'aller chercher des renforts pour transporter l'homme qui était de forte carrure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un prisonnier en fuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
un prisonnier en fuite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Prisonnier
» Catherine [TOP] Insubordination judiciaire + délit de fuite - Le 11/02/1460
» [RP]La fuite de l'Ange
» [La fuite vers le gué] Discussion générale
» Une arrestation RP = Poutrage ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de la Rabatelière :: Entrée du domaine-
Sauter vers: