Château de la Rabatelière


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Elayne et Valnor de Lande Morte vous souhaitent la bienvenue en la Rabatelière
Attention danger ! En entrant, méfiez-vous des Ponettes Roses !

Partagez | 
 

 Arrivée d'un....Cousin

Aller en bas 
AuteurMessage
markvart

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Arrivée d'un....Cousin   Dim 4 Juil - 23:02

[Quelque part en Périgord]

Markvart de Raven était recroquevillé dans un coin de la calèche balloté de gauche à droite au rythme des accidents de la route. Il pestait tout en essayant de garder un semblant d'équilibre. Face à lui, Gunthar sa brute de service, l'air toujours aussi absent le regardait se démener en vain. Un caillou ou une crevasse plus importante que les précédentes envoya la tête de Markvart heurter le chambranle de la portière. Surpris il ne pu réagir à temps et se protéger le front avant que celui n'entre à grande vitesse contre le bois dans un bruit sec et mat.

- Arhg !!! hurla-t-il se tenant le visage à deux mains.
empourpré de colère il se passa le haut de son corps à travers la fenêtre ouverte de la portière poing levé.

- Imbécile !! incapable !! jeta-il au cocher je te ferai fouetter, écarteler et brûler vif !! et aussi sec il reprit place dans la calèche toujours une main sur le visage.
- Gunthar !! où es-tu Gunthar ? je n'y vois plus !! regarde abruti il m'a crevé un oeil, regarde je te dis !!! Markvart s'approcha du colosse pour que ce dernier s'assure de la gravité de la blessure. Le géant obtempéra et un léger signe de tête négatif signifia au noble livonien qu'il n'était pas blessé tout au plus une bosse.

- Rien Maître ! Vous n'avez rien.

La main de Markvart s'abattit sur Gunthar sans prévenir qui la reçu sans même broncher.

- Tiens imbécileeee ! je suis défiguré maintenant arrête de mentir. Tu exécuteras cet incapable de cocher à notre arrivée, il a osé me blesser, moi Markvart de Raven...argh ce serf ne mérite que la mort.

- Mais Maître on ne peut pas ici, on va avoir des problèmes, on est en France pas à Riga et la dernière fois que vous m'avez fait pendre le cocher en Germanie la semaine dernière on a eu des soucis. Le Géant s'attendit à reprendre une gifle mais rien ne vint. Le Maître resté impassible calé contre une paroi de la calèche.

- Pays maudit, pays maudit.....je vais vomir, j'ai de nouveau des aigreurs d'estomac...

- Vous voulez la bassine Maître ? se penchant pour l'attraper.

- Tu l'as vois celle-là hein ?
Markvart leva la main. Fais attention imbécileeee ! tu sais qu'un jour je te ferai jeter dans l'huile bouillante si tu continues.

- Oui Maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
markvart

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   Lun 5 Juil - 22:47

[Périgueux]



Tentures affalées sur les fenêtres laissant de temps en temps les scènes des rues apparaître aux passagers, l'étrange carriole noire ornée d'une croix d'argent particulière surmontée de trois étoiles à 5 branches dodelinait sur les pavés de la ville. A l'intérieur, l'ambiance était toujours pesante. Markvart tendit les doigts de la main où trônait un nombre élevé de bagues en tout genre et dont l'une stigmatisait le bec d'un corbeau. Son visage se remplit de dégoût lorsqu'il posa les yeux sur le marché animé.

- Pouah !! ils me dégoûtent tous, regarde ils sont si heureux, si libres....décidément les nobles de ce pays ne savent rien y faire. Un bon gibet ! tout en jetant son dos contre la molesquine. Quelques exécutions injustices et sauvages pour réprimer l'envie de se rebeller et voilà le tour est joué. Ses yeux brillaient de mille feux. Voilà ce qu'il faut pour rendre un peuple servile et docile...ils courent à la ruine les imbéciles, pauvres décadents.

Gunthar osa.

- Pourquoi on est revenu Maître, vous avez été malade comme tout la dernière fois, rien ne vous plaît ici.

Markvart le regarda sans pour autant s'énerver comme Gunthar s'y attendait.

- hummm lâcha-t-il tout en baladant son doigt sur sa bouche. Tu as été touché par la Grâce, tu m'impressionnes des fois, rappelles moi de continuer de te donner des claques on dirait que ton intelligence grandit sous leurs effets.... Bien sûr que je déteste ce pays, ces gens, ces moeurs et encore plus mon Cousin. Il se redressa rapidement pour se retrouver à quelques centimètres du Colosse. Mais je veux en finir avec les Lande Morte. Un sourire carnassier se peint sur son visage. Voilà des années que cette lutte à commencer et il doit finir. Il faut en finir avec la branche légitime des Arnoulf et que seule celle des Raven perdure.

- Mais Maître la Kraninya Loralia de Raven va être très en colère si l'on attente à la vie du Lande Morte.

- Du Lande Morte ! mais tu rigoles. Pris d'un rire gras. On va se débarrasser de toute la famille du père de la parvenue...comment elle s'appelle déjà ?

- Elayne.. Maître.

- Oui c'est ça, la Elayne couic et aussi la portée qu'il a réussi à mettre bas. Il frappa le plat de sa main avec son poing frénétiquement. Ca va être une boucherie, un carnage, de l'art ....il leva les bras au ciel puis lâcha un grand soupir. Pour la Princesse Loralia j'en fais mon affaire d'ailleurs on lui a rien dit on ne l'a pas amené que je sache. Toute façon j'ai un plan et quelqu'un dans la place qui va nous rendre d'immenses services.

Markvart reprit sa place plaçant une main sur le montant de son nez tout en le pinçant.

- Laisse moi maintenant, cette conversation m'a fatigué, je suis las. Sa deuxième main flotta dans l'air faisant signe de le laisser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
markvart

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   Sam 10 Juil - 15:21

[Aux Portes de la Forteresse d'Aubeterre]

- Maître...maître... souffla doucement Gunthar à l'oreille de Markvart de Raven afin de le sortir de sa torpeur.

- Quoi !!! Que ce passe-t-il !!! se réveillant en sursaut A moi !!! la Garde !!!

- Calmez vous votre Immensité, nous sommes arrivés chez votre Cousin

- Ah. Reprenant ses esprits. Markvart frotta son visage des deux mains. J'ai fait un affreux cauchemar. Il frissonna. Je les empoisonnai tous mais ils continuaient tous à danser autour de moi en riant, quelle horreur, mais quelle horreur. Puis posant sa main gantée sur son ventre.

- Oui, mon Maître bien triste présage. Peut-être serait-il préférable de ne rien tenté ? Les dieux veulent vous montrer par ce cauchemar qu'ils ne sont pas contents.

Markvart regarda le molosse.

- Laisse les dieux là où ils sont abruti ! Tu ne crois pas que je me suis fait chahuté dans une pauvre carriole pour reculer si près du but. Dans quelques jours toute cette histoire sera définitivement close et je pourrai enfin vivre en paix.

La calèche s'immobilisa sur les pavés de la Cour de la Forteresse.

- Va m'annoncer imbécileeeee !!

- Mais Maître, je ne parle pas français.

- Débrouille toi !!! file de là. Markvart ouvrit la portière et chassa Gunthar non sans l'assener de quelques coups de pieds et poings. Le Colosse déploya sa carcasse de la calèche et fit face à deux gardes ainsi qu'un homme qu'il savait être le Sergent d'armes de la Forteresse, Baudoin. Gêné, il bredouilla avant de s'avancer vers eux. Là il s'inclina. Puis d'une voix timide contrastant avec sa stature, il lâcha.

- Markvart de Raven !!


Il montra du doigt la carriole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
markvart

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   Mer 14 Juil - 20:22

Markvart sortit de la calèche à l'annonce du colosse blond. Se redressant et cherchant à faire valoir une plus haute taille que la sienne, c'est avec un air dédaigneux qu'il s'engagea sur le marche pied. Levant les bras en signe de bonjour ou attendant d'être ovationné, il resta un moment à scruter la petite foule assemblée autour de la carriole. Là se tenait Baudoin et Raoul, les hommes d'armes d'Aubeterre, quelques personnes du village et domestiques de la Forteresse. Chacun resta immobile regardant l'étranger sans trop comprendre.

Markvart rebaissa les bras, et laissa ses épaules retomber dans air las.


- Décidément, que des abrutis dans ce pays, ne savent même pas accueillir les invités de marque comme il se doit. Gunthar !!! viens ici.

- Oui, Maître. Le molosse s'approcha.

Markvart se planta devant lui et frappa légèrement du pommeau de ssa canne sur la poitrine de l'homme à chacune de ses consignes.

- Fait rentrer mes bagages, je ne veux pas que l'un de ces pouilleux ne s'en charge. Après tu me fais fouetter le cocher...pour l'exemple...après tu me rejoints avec les présents et tu fouilleras la chambre que l'on me donnera...on ne sait jamais je me méfie d'eux. Allez qu'attends tu...au travail.

Markvart se tourna vers Baudoin et dans un latin s'exprima.

- Dites mon brave. Conduisez moi auprès du maître des lieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Gens de maison
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   Sam 17 Juil - 17:52

Il était revenu ! Il était enfin revenu ! Il lui avait promis et il l'avait fait !

Louison qui était en train de préparer les chambres destinées à tous les membres de la famille du Comte, avait entendu une calèche s'arrêter devant la forteresse. Curieuse, elle s'était penchée à une des fenêtres et avait reconnu les armes de Markvart de Raven.

Elle s'était alors précipitée hors de la chambre, le coeur palpitant, avait dévalé les escaliers quatre à quatre, bousculé la foule qui s'était attroupée autour du carrosse et qui ricanait devant le molosse blond qui prenait des coups de canne, poussé d'un coup de coude Baudoin, et, avec un sourire radieux avait fait sa plus belle révérence devant le cousin du Comte.


- Monseigneur, quel bonheur de vous revoir en la Rabatelière. Je suis si heureuse de vous accueillir personnellement. Si vous permettez, je vais vous accompagner dans votre chambre. Vous savez que je suis à votre entièèèère disposition tout au long de votre séjour. Vous m'av ... heu ... nous avez tant manqué !

Elle le regarda avec des yeux remplis d'espoir et d'admiration. Elle savait qu'il ne l'avait pas oubliée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon
Gens de maison
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   Sam 17 Juil - 18:14

Comme à son habitude, Manon papotait et papotait en préparant les chambres avec Louison. C'est qu'il y en avait à dire sur la famille du Comte. Et surtout sur le beau Baron, enfin Vicomte, enfin le si beau Matpel !

Comme à son habitude, Louison ne l'écoutait que d'une oreille, estimant être au-dessus des conversations des servantes.

Manon fut donc toute surprise de voir Louison se précipiter hors de la chambre, sans mot dire et surtout sans avoir terminé sa tâche. Elle finit par comprendre la cause de ce départ en entendant des bruits à l'extérieur.

A son tour elle regarda par la fenêtre et vit avec effarement Markvart descendre de son carrosse. Il ne manquait plus que celui-ci ! C'est le Comte et la Comtesse qui allaient être désagréablement surpris ! Parce que personne ne l'attendait celui-là ! Tout le monde avait d'ailleurs été soulagé lors de son départ. Sauf Louison qui avait pleuré des jours entiers à chaudes larmes, à tel point que Dame Elayne lui avait promis le bâton s'il elle continuait à mal faire son travail. Elle avait eu raison, Dame Elayne ! Mais quelle idée de se mettre en un tel état pour un aussi vil personnage. A croire qu'il l'avait prise pour maîtresse ! C'est d'ailleurs ce qui se chuchotait dans les cuisines. Manon en avait été vraiment choquée. Un noble ne s'abaisse pas à fréquenter une servante. Enfin ... si le Baron Matpel le lui proposait, Manon ne dirait pas dit non. Tout au contraire.

Mais revenons à Louison. Manon secoua la tête d'un air peiné en la voyant effectuer une révérence digne des meilleures courtisanes. Ah la la ! Cela allait encore une fois lui porter préjudice. Et cela promettait des ragots croustillants, les soirs autour de l'âtre des cuisines. Surtout de la part de Baudoin et de Jehan. Ils s'entendaient bien ces deux là pour espionner. D'autant plus que Baudoin avait des vues sur la Louison. Mais elle, trop fière, préférait les nobles. Finalement, on n'allait pas s'ennuyer dans les jours à venir à la Rabatelière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baudoin
Gens de maison
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   Lun 19 Juil - 0:16

Baudoin avait été prévenu de l'arrivée d'un visiteur. Il s'était rapidement déplacé jusqu'à la place principale pour s'apercevoir qu'il s'agissait d'une calèche noire, cette fameuse calèche de mauvaise augure. Il n'aimait pas le Seigneur Markvart. Bien que de la famille du Comte, il s'en méfiait comme de la peste. Il se tourna vers Raoul qui l'accompagnait et pendant que la voiture s'immobilisait, il lâcha.

- Raoul je crois que les ennuis sont de retour.

Le visage fermé, il intima à Raoul de prévenir les hommes et que les tours de garde soient doublés pour l'occasion, puis il prit une position martiale attendant la descente du Seigneur Raven, qui fut une fois de plus des plus théâtrale. Lorsque ce dernier lui demanda de le mener à l'intérieur de la forteresse, il n'eut pas le loisir de lui répondre. Louison l'avait déjà bousculé et s'était placée entre lui et le visiteur. Il soupira, regardant la jeune servante faire la carpette devant l'homme en noir. Tout compte fait cela n'était pas plus mal, Louison allait lui enlever une épine du pied. Il ne se sentait pas l'envie de jouer le chaperon à l'indigent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
markvart

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   Lun 19 Juil - 0:25

Markvart attendait une réponse de l'homme d'armes qui lui faisait face. Levant les yeux au ciel autant d'impatience que de lassitude l'arrivée de la jeune servante écervelée lui donna l'occasion de rebondir.

- Monseigneur, quel bonheur de vous revoir en la Rabatelière. Je suis si heureuse de vous accueillir personnellement. Si vous permettez, je vais vous accompagner dans votre chambre. Vous savez que je suis à votre entièèèère disposition tout au long de votre séjour. Vous m'av ... heu ... nous avez tant manqué !

Faisant un effort de mémoire pour se rappeler le nom de la jeunette, il s'avança vers elle, canne relevée à la hauteur de visage empreint d'un air très noble et hautain.


- Dame Louison, si je ne m'abuse
dit-il sur un ton mielleux et doux accompagné d'un sourire exagéré. Charmante gouvernante des lieux. Quel plaisir de vous revoir. Il s'inclina portant la main sur sa poitrine.

Il fit relever la domestique en prenant sa main, puis ajouta.

- Je suis fort aise de vous voir m'accueillir. Puis il lui chuchota à l'oreille.
Il semblerait que seule vous connaissiez les politesses de l'hospitalité dans ce château. Il fit un pas en arrière. Je vous suis Gente Dame en vous priant de me faire préparer une chambre pour plusieurs nuitées Que ne fallait-il pas faire pour manipuler cette idiote...soupir intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Gens de maison
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   Mar 20 Juil - 13:23

Ooooohhhhh !!!!!

Louison fondait de bonheur. Son Maître, son Seigneur Aimé ne l'avait pas oubliée. Il l'avait même traitée comme une grand Dame ! Qu'il était beau ! Qu'il avait de la noblesse ! Elle non plus ne pouvait oublier les moments d'intimité qu'ils avaient vécus ! Il allait rester plusieurs nuitées et elle ferait en sorte qu'il se souvienne à tout jamais de ces nuitées. A tel point qu'il ne pourrait s'en passer et l'emmènerait avec lui dans son château, loin de tous ces gueux, ces paysans !


- Monseigneur, je suis votre servante. Je vais de suite faire préparer la plus belle chambre de ce château, une qui soit digne de vous. Et je veillerai personnellement à ce que vous passiez de merveilleuses nuits. Si vous voulez bien me suivre.

Elle lui fit son plus beau sourire, des yeux de biche, une magnifique révérence, puis en se relevant, elle poussa à nouveau Baudoin, et plus fortement cette fois-ci, puis cria à la population.


- Faites place au Seigneur Markvart, Noble Cousin de notre Comte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'un....Cousin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'un....Cousin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de la Rabatelière :: Entrée du domaine-
Sauter vers: