Château de la Rabatelière


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Elayne et Valnor de Lande Morte vous souhaitent la bienvenue en la Rabatelière
Attention danger ! En entrant, méfiez-vous des Ponettes Roses !

Partagez | 
 

 Arrivé de l'adolescent, Ioz.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Arrivé de l'adolescent, Ioz.   Jeu 10 Déc - 21:42

Et voilà ! Encore de corvé pour Flexounet, l'as des lubies par moment tout ça pour deux fichus tonneaux de vin qu'il ne pourrait même pas boire.
En plus la seule chose pour les transporter était une cariolle tirer par un cheval qui ne voulait pas avancer.


'Tain, en plus il pleut. Pays de chien...

La pluie battait son plein, une fois l'averse passait l'adolescent se retrouvé mouillé jusqu'aux os et grellotant.
La porte du château apparaissait enfin aux yeux du jeune homme.
Il se présenta au garde présent, sa cariolle remplit derrière lui :


'Joureuh, M'sieur le garde.
J'suis le maitre d'hotêl de la Casà et je...euh, viens échangez les marchandises.


Ioz attendit, grellotant et trempé, la réponse du garde.
Revenir en haut Aller en bas
Baudoin
Gens de maison
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Arrivé de l'adolescent, Ioz.   Ven 11 Déc - 0:52

Baudoin à son habitude profitait de la chaleur du feu brûlant dans l'âtre du poste des Gardes de la tourelle Saint Martin près de la poterne principale de la Forteresse. Assis confortablement sur un tabouret, dos au mur, pieds sur la table, il prélevait des tranches fines d'un jambon fumé qui avait séché depuis l'hiver dernier, le tout accompagné de portions généreuses de pain sorti fraîchement des fours des cuisines. La pluie battait sur murs de la redoute et cognait aux battants des ouvertures laissant perler quelques gouttes à travers les longerons de bois vermoulus. Il était bien heureux de son sort et ne pensait pas être dérangé par quiconque avec un temps pareil à ne pas mettre un chien dehors. Il sourit tout en avalant goulument une lamelle de jambon au goût salé et fumé. Un sourire se dessina sur son visage et il laissa un soupir de plaisir s'échapper de son gosier rassasié....
Il se remémora ce que le Comte lui avait dit.


" Sous peu, un équipage en provenance de Musidan et diligenté par le Vicomte Flex viendra en nos terres. Tu veilleras à ce qu'il ne soit pas embêté avec les formalités d'usages et dès qu'il sera à nos portes tu viendras en personne me faire mander sans avertir personne d'autre."

Il avait trouvé cela bizarre, mais bon c'était comme cela et en bon Sergent d'Armes il alla s'acquitter de sa tache.


- C'est pas ce soir qu'ils vont se pointer de ch'é Vicomte, héhé, j'suis tranquille pour la nuit !!


[A la porte principale]


Raoul était de garde à la porte et c'était bien là son malheur. Collé contre la lourde porte il tentait comme il le pouvait d'éviter les gerbes d'eau qu'Aristote avait décidé de laisser tomber sur La Rabatelière. Tête baissée, capuche à poste, il n'avait qu'une hâte c'était de finir son quart et pouvoir se sécher. Dire qu'il prenait soin de lui en ne se lavant qu'une fois toutes les nouvelles lunes, il était gâté et se dit qu'il ne se laverait pas à la prochaine.
Lorsque...


Joureuh, M'sieur le garde.
J'suis le maitre d'hotêl de la Casà et je...euh, viens échangez les marchandises.


Raoul sortit de sa torpeur et faisant volte face regarda à travers l'ouverture aménagée de la porte pour s'apercevoir qu'un jeune homme lui parlait.

- D'où ca que tu viens ? Laquassa ? J'connais pas mon gars...C'est pas un temps à rester dehors, t'es pa ben fol tu va froisier ! J'va aller mander au Baudoin si tu peux crécher à l'intérieur.

Raoul partit à grandes enjambées jusqu'à la tourelle Saint Martin à quelques toises de là et entra sans s'annoncer faisant pratiquement chuter de son tabouret Baudoin par surprise. Tout dégoulinant le garde s'adressa au Sergent d'Armes.

- T'ienne ! t'attendais pas un Colporteur ? Parce que y a un jouvencel à la porte l'y dit qui vient de Laquoissa pour troquer des pitances.

Baudoin sauta sur deux jambes frottant son uniforme pour faire tomber les miettes de pain à terre.

- Manquait plus que ca ! par ce temps ? pouvait pas attendre demain. long soupir. Fait embronchier le béjaune à l'intérieur et à l'abri des regards. J'vais chercher Sa Seigneurie pendant ce temps là.
Raoul repartit à contre coeur vers la porte et invita le jeune homme à entrer avec son chargement à l'intérieur des murs. Baudoin de son côté remit son casque avant de prendre une grande inspiration en vue de traverses sous les trombes d'eau la cour d'armes qui le séparait de la l'édifice principal du domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivé de l'adolescent, Ioz.   Ven 11 Déc - 21:50

- D'où ca que tu viens ? Laquassa ? J'connais pas mon gars...C'est pas un temps à rester dehors, t'es pa ben fol tu va froisier ! J'va aller mander au Baudoin si tu peux crécher à l'intérieur.

Le garde qui se faisait la malle maintenant, décidément cette mission se barrer en sucette, à croire qu'on faisait exprès de pourrir la vie de l'adolescent en plus les ennuis ne faisait que commencé pour lui.
Parce-qu'après les tonneaux fallait les cacher du trou sans-fond du Périgord, ce qui n'était pas chose aisée.
Les trombes d'eau recommencèrent à tomber alors que l'adolescent était toujours dehors. Si les tonneaux n'était pas rempli d'eau avant l'arrivé ils auraient de la chance.
Le garde chosit ce moment pour réaparaitre devant le jeune homme et l''invita à rentrer dans le domaine.


Merci M'sieur le garde !
Commencait à cailler dehors en plus, z'avait un boulot de chien par ce temps...


Ioz fit alors avancer tant bien mal la charette contenant la précieuse cargaison jusqu'au hall d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Baudoin
Gens de maison
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Arrivé de l'adolescent, Ioz.   Sam 12 Déc - 0:05

Raoul revint à grands pas et sans mot dire délivra les potences pour ouvrir au jeune homme et à sa charrette.

- Bouge toi d'là j'ouvre ! lui cria-t-il.

Dans un grincement métallique les battants de la porte s'ébranlèrent et peu à peu laissèrent la place pour entrer dans la forteresse. Au loin quelques éclairs zébrèrent le ciel noir et chargé de nuages sombres et menaçants.

- Hâte toi Béjaune ! lui ordonna Raoul. Va t'jeter sous l'écurie, j'arrive.

Le garde laissa l'ensemble passer sous le porche puis il referma aussi sec la porte prenant soin de verrouiller les sécurités.

[Corps principale]

Baudoin avait couvert la distance du poste de garde au château en un temps record manquant à plusieurs reprises de glisser sur les pavés détrempés du chemin Saint Martin. Malheureusement malgré ses efforts il arriva ruisselant dans le hall du château. Il tenta maladroitement de se secouer afin de se débarrasser de l'eau qui imprégnait ses vêtements mais en vain. Il prit le chemin des appartements privés du Comte afin de l'avertir.

Arrivé à l'étage, il passa devant un garde qui le regarda passer un sourire en coin. Manque rien pour attendre celui-là se dit Baudoin. Arrivé devant la porte du cabinet de travail du Comte il frappa doucement à la porte attendant une réponse.


- Entrez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valnor
Propriétaire
avatar

Nombre de messages : 772
Localisation : Tout près de son coeur
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Arrivé de l'adolescent, Ioz.   Sam 12 Déc - 0:17

Le Comte feuilletait les différents rapports et états des réserves pour l'hiver que son intendant lui avait préparé durant sa longue absence pour cause de charge comtale. Lorsqu'il entendit frappé à sa porte.

- Entrez


Aubeterre arrêta son travail presque heureux de faire une pause dans ce laborieux et ennuyant exercice de lecture de chiffres. Son Sergent d'Armes entra comme à son habitude en s'inclinant.

- Mon Comte, l'équipage que vous attendiez est arrivé à La Rabatelière.

Valnor posa les feuillets sur la table.

- Excellente nouvelle. Mussidan est, on ne peut plus ponctuel. Fait quérir le Prévôt et Sire Gontrand qu'il nous rejoignent à la cave. Tu prendras deux hommes avec toi, quelques bras ne seront pas inutiles. Va, je te rejoints.


Baudoin repartit promptement. Le Comte se leva et tranquillement revêtit un lourd manteau, prit un objet sur le bureau, puis se dirigea calmement vers la cour.

[L'entrée de l'écurie]

Baudoin déboula aussi vite qu'il était parti mais cette fois-ci accompagné de deux autres soldats et c'est par des jurons pestant contre la colère du ciel que ces premiers mots débutèrent.

- Le Comte arrive, on l'attend. Puis regardant l'adolescent. T'es venu seul ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valnor
Propriétaire
avatar

Nombre de messages : 772
Localisation : Tout près de son coeur
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Arrivé de l'adolescent, Ioz.   Sam 12 Déc - 13:50

La suite par

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivé de l'adolescent, Ioz.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivé de l'adolescent, Ioz.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de la Rabatelière :: Entrée du domaine-
Sauter vers: